🩗 Connect Newsletter #9 - juin 2022

Bienvenue Ă  Connect #9 pour la derniĂšre Newsletter de l’annĂ©e scolaire, avec des informations et de beaux tĂ©moignages. Nous transmettons fĂ©licitations et aux revoirs Ă  nos Ă©tudiants de 3eme et leur souhaitons le meilleur pour leurs prochaines Ă©tapes. Nous souhaitons aussi Ă  tous nos lecteurs de bonnes vacances reposantes et rafraĂźchissantes.

🔖On vous annonce le dĂ©part de notre principal Mr. Bedu qui part au nouveau collĂšge Ă  Port Marianne. Le collĂšge accueillera le nouveau principal Mr. Anglade Ă  la rentrĂ©e de septembre 2022.
Mme Gondran, CPE, sera absente les 6 premiers mois de l’annĂ©e scolaire 2022-2023 et nous reviendra en mars 2023. Il y aura bien sĂ»r un.e remplaçant.e.
D’autres dĂ©parts aussi sont annoncĂ©s : Mr. ValĂ©ry qui prend sa retraite et Mr. FourniĂ© qui a obtenu sa mutation.

⁉ Connaissez-vous.....

Félicitations une fois de plus à Ioannis du 4B, un collectionneur du fantastique prix du stylo d'or ! Il a correctement deviné l'identité du photographe lors du dernier concours des objets trouvés - oui, il s'agit de Mme Le Ny, professeur d'espagnol au collÚge Camille Claudel. Elle se présente
.
“ ÂĄ Hola ! D'origine espagnole (ma famille paternelle vit Ă  MĂĄlaga), j’ai toujours voulu partager mon goĂ»t pour la langue castillane ainsi que pour les cultures hispaniques, toutes aussi riches les unes que les autres. J’adore voyager et pendant mes Ă©tudes, j’ai eu la chance de pouvoir partir Ă  deux reprises Ă  l’étranger : en Erasmus Ă  l’universitĂ© de Reading en Angleterre (et oui, j’ai aussi suivi un cursus en anglais !) et puis Ă  Madrid en tant qu’assistante de langue. Deux expĂ©riences fantastiques ! C’est pourquoi j’encourage mes Ă©lĂšves Ă  partir faire leurs Ă©tudes Ă  l’étranger et Ă  voyager. Rien de plus formateur et rien de tel pour se perfectionner dans une langue, dĂ©couvrir de nouvelles cultures et faire des rencontres.
J’aime aussi me promener dans les salins prĂšs de chez moi, surtout au moment du coucher de soleil et prendre des photos. L’idĂ©al pour dĂ©compresser ! ”
Mme VĂ©ronique Le Ny

đŸ–ïž C4 vous invite Ă  un apĂ©ro plage

L’association C4 vous invite Ă  un apĂ©ro plage pour fĂȘter cette fin d’annĂ©e scolaire, ce samedi 2 juillet 2022 Ă  partir de 19h (-21h30) Ă  la plage du Grand Travers (accĂšs 74). En espĂ©rant vous y voir nombreux avec vos maillots et votre apĂ©ro Ă  partager et bien sĂ»r le sourire! Pensez au covoiturage possible. Amicalement, Sabrina Edmonds

👕 Le T-Shirt du Collùge !

Tee shirt Colibri par Florie Margeat de 5B
Les tee-shirts du collÚge de 2021-2022 sont arrivés !
Encore félicitations à Florie Margeat 5B, Malak Ashkar 4C et Nathalie Louyest 6B qui ont tous les trois gagné un tee-shirt avec leur propre dessin imprimé dessus !
Si vous souhaitez acheter un tee-shirt (prix de 8 € à l’ordre du FSE). Il y a encore du stock pour le logo Colibri dans les tailles XS, S, M , L.
Nous avons mĂȘme quelques tee-shirts (de toutes tailles) Ă  vous offrir imprimĂ©s avec les logos de Malak et Nathalie.
Attention les tee-shirts se taillent plutÎt grand ; consultez la charte ci-dessous pour sélectionner la taille qui vous convient.
Il suffit d’envoyer un message Ă  [email protected] et nous nous organisons pour vous remettre votre tee-shirt en mains propres.
détails de tailles
logos de tee-shirt par Nathalie Louyest 6B et Malak Ashkar 4C

đŸ«‚ Les 3ĂšmeB s’engagent pour l’Unicef – la suite

Vendredi 24 juin, Mme Alonso, reprĂ©sentante de l’Unicef, est venue partager un goĂ»ter avec
les Ă©lĂšves de 3ĂšmeB. A cette occasion, ils ont pu lui remettre un chĂšque de 745,20 € rĂ©coltĂ©s
grùce au marché de Noël et la vente de tickets de tombola.
Cet argent, destinĂ© Ă  l’urgence au YĂ©men, pourra permettre de financer des travaux de
rĂ©novation d’écoles ou centres mĂ©dicaux abĂźmĂ©s par la guerre, des soins et prothĂšses pour les
enfants victimes des combats ou encore des repas ou des accùs à l’eau potable.
Les Ă©lĂšves peuvent ĂȘtre fiers de leur engagement dans cette action de l’annĂ©e et remercient
tous ceux qui les ont soutenus.
Mme Lahondere

đŸ“· Stage Photo et Ecriture

Mme Rixte nous fait partager une information intĂ©ressante : “ Je me permets de vous annoncer une activitĂ© (semaine de 4 juillet) , qui me parait excellent pour les Ă©lĂšves du collĂšge. Un stage de Photo et Ă©criture (pour 20 euros seulement la semaine ) avec une photographe professionnelle pour les 12/17 ans. Le stage a lieu dans la "Boutique d'Ă©criture", qui est un super lieu associatif dans le quartier de Figuerolles, qui promeut la culture dans ce quartier de la ville.
Il reste encore de la place pour s’inscrire
..en cas d’intĂ©rĂȘt, contacter :
Manon Froment / MĂ©diatrice interculturelle, culturelle et Ă©ducative
La Boutique d'Ă©criture & Co
T/ 04 67 02 17 41
76 Rue du Faubourg, Figuerolles - 34070 Montpellier
www.laboutiquedecriture.org
Facebook : @Boutiquedecriture

🍳 Un dĂ©jeuner gastronomique au collĂšge (critique)

Par Edgar et Edgard
Un festin sous la lumiÚre tamisée de la terrasse
Le vendredi 3 juin 2022, Edgard et moi, nous sommes allĂ©s au collĂšge Camille Claudel afin de dĂ©couvrir la carte de printemps tant attendue de l’établissement. Accueillis par un personnel dont l’élĂ©gance n’avait d’égale que l’amabilitĂ©, c’est avec une bonne humeur indĂ©fectible que nous nous sommes dirigĂ©s vers la salle de restaurant. LĂ , dans la douceur feutrĂ©e d’un calme communicatif, nous avons sĂ©lectionnĂ© diffĂ©rents mets prĂ©sentĂ©s dans des assiettes, des verrines ou des coupelles ; puis nous les avons transportĂ©s sur nos plateaux, et ce, grĂące Ă  la rampe inox du comptoir nutritif des fourneaux. Avantage de praticitĂ© irrĂ©prochable !
Repas complet Ă  €5,20 (prix extern, non subventionĂ©). Pas de vin, pas de cafĂ©. Eau claire.
Nous nous sommes ensuite installĂ©s sur la terrasse d’étĂ© de l’établissement, oĂč nous avons pu nous adonner Ă  une dĂ©lectation subtile de mets extrĂȘmement dĂ©licats : salade de tomates et maĂŻs avec sa feuille de salade, ses croĂ»tons et sa vinaigrette ; omelette façon avion de ligne (lĂ©gislation oblige) ; veau Ă  la provençale avec carottes Ă  la crĂšme et Ă©pinards Ă  la vache qui rit ; tranche de comtĂ© 8 mois d’ñge, suivie de fraises au sucre et de tiramisu.
Pendant que nous nous prĂ©lassions dans le ravissement nutritif de ces vivres enchanteresses, autour de nous gravitaient de charmants enfants, souriants et affables. Le calme Ă©tait si manifeste et l’ambiance si prĂ©venante que, comblĂ©s de fĂ©licitĂ©, nous nous sommes demandĂ©, il faut bien l’avouer, qui avait bien pu cacher les mioches hurleurs et vocifĂ©rants qui sont habituellement les bruyants garants de l’ambiance mi cantoche mi cambuse d’un rĂ©fectoire lambda de bahut de quartier ? Mais de cris, aucun ; et d'emballements exaltĂ©s pas plus
 peut-ĂȘtre Ă©tait-ce lĂ  la marque d’un Ă©tablissement qui obtiendra prochainement une Ă©toile pour l’ensemble de ses performances gastronomiques (salle et cuisine). Nous reviendrons l’annĂ©e prochaine pour tester Ă  nouveau les fourneaux de Claudel.
Tiramisu..
Fromage et choix de pain ou demi-pain.

🇳🇮RĂ©sumĂ© de la visite Erasmus

Ça y est ! Nous l'avons fait ! Le petit groupe de 20 Ă©lĂšves du CollĂšge Camille Claudel dont nous vous avions parlĂ© dans la derniĂšre Ă©dition de Connect Newsletter a rĂ©ussi a rallier TromsĂž, Ă  350 km au nord du cercle polaire arctique, avec trois de ses enseignants. Ce court sĂ©jour en arctique, du 7 au 14 juin 2022, a rempli tous ses objectifs, et bien au delĂ .
Partis de Montpellier Ă  3h du matin, pour dĂ©coller de Marseille Ă  6h50, c'est fatiguĂ©s que nous atterissons dans la « Paris du Nord », comme TromsĂž Ă©tait surnommĂ©e au dĂ©but du siĂšcle. Personne ne sait vraiment d'oĂč lui vient ce surnom, qu'une lĂ©gende tenace relie Ă  l'Ă©lĂ©gance toute parisienne des Ă©pouses des capitaines au long cours qui ont fait les riches heures de TromsĂž. C'est un vrai temps subpolaire qui nous accueille Ă  la descente de l'avion de la Lufthansa : 8° au thermomĂštre Ă  13h30, des bourrasques de vents et une fine pluie glacĂ©e sous un ciel bas. Alors que les deux semaines prĂ©cĂ©dentes, il faisait beau temps avec 20° et un grand ciel bleu, je me fais la rĂ©flexion que finalement, ce contraste avec notre climat mĂ©diterranĂ©en est parfait. La fatigue se lit sur les visages, un peu d'inquiĂ©tude aussi Ă  la pensĂ©e qu'il va falloir s'intĂ©grer Ă  une nouvelle famille inconnue. Accueillis chaleureusement une heure plus tard dans le hall de la Sommerlyst Skole – littĂ©ralement « Ă©cole d'une envie d'Ă©tĂ© », ça ne s'invente pas !! -, les deux groupes se font face, au dĂ©part un peu inquiets, puis la glace se brise, mĂȘme en Arctique ! Nous laissons chacun partir vers leur famille d'accueil en compagnie de leur correspondant norvĂ©gien qui leur donne un premier aperçu de sa ville en soirĂ©e. Il est vrai que le soleil de minuit permet de sortir faire du vĂ©lo le long du fjord sans se prĂ©occuper de la nuit tombante.
Les trois jours suivants sont bien remplis, partagĂ©s entre des activitĂ©s au sein de l'Ă©cole, la visite de musĂ©es, trois confĂ©rences de vulgarisation scientifique et des activitĂ©s ludiques entre les deux groupes, le plus souvent aprĂšs 17h. Pour la premiĂšre matinĂ©e au sein de la Sommerlyst Skole, nos Ă©lĂšves ont revĂȘtu leurs plus beaux chaussons ou crocs les Ă©lĂšves pour suivre leurs correspondants Ă  travers le collĂšge. Salles de classe Ă©quipĂ©es d'un vrai smartboard, gymnase moderne avec douches individuelles, casiers pour laisser les chaussures Ă  l'entrĂ©e, atelier bois, atelier couture, atelier cuisine, amphithĂ©Ăątre, WC individuels propres avec papier hygiĂ©nique, paillasses dans les couloirs avec bouilloires et micro-ondes Ă  disposition des Ă©lĂšves pour leur snack : nos Ă©lĂšves n'en croient pas leurs yeux et nous enseignants bavons Ă  l'idĂ©e de n'avoir que la moitiĂ© de semblables conditions de travail !
Nos collÚgues norvégiens ont imaginé un petit jeu de questions réponses en français et en norvégien pour briser la glace et finalement obliger chaque élÚve français à parler un peu à chaque élÚve norvégien dans un joyeux brouhaha. Cette premiÚre journée se termine dans l'aprÚs-midi par un moment convivial dans un mini-golf du centre-ville, avant que les élÚves ne rentrent prendre le seul repas chaud de la journée, vers 17-18h. Le lendemain, la Directrice nous accueille trÚs officiellement dans le petit amphithéùtre de l'établissement avec une décontraction toute scandinave. Deux élÚves de 3e nous présentent alors leur affiche scientifique gagnante du concours "Arctic Frontier" cette année. Puis c'est le tour de Lucie et Ninon, puis Jules, et enfin Josette et Yasmina de présenter eux aussi leur travail en anglais. Un petit cours d'initiation au norvégien, avec sa variante dialectale propre à TromsÞ. Différences notables avec la France, l'absence de discipline et d'une parole ordonnée en classe (mais nous sommes en fin d'année), l'omniprésent « smartboard » tellement utile à l'enseignant (quand on préfÚre en France équiper tous les élÚves de tablettes) et la possibilité pour les jeunes filles de porter avec élégance le voile traditionnel sans que cela ne pose de problÚme.
En complément de ces activités communes au sein de l'école, nous souhaitions que nos élÚves puissent améliorer leur connaissance de l'histoire de la région comme du milieu arctique et de l'impact sur celui-ci du réchauffement climatique. La visite du passionnant Musée Polaire, installé dans un bùtiment de 1830 (l'un de ceux qui a survécu au terrible incendie de 1960), mais aussi celle de l'aquarium Polaria, le plus septentrional au monde, ainsi que celle du Nordnorsk Vitensenter, petit musée de vulgarisation scientifique remplissent en partie cet objectif, avec en point d'orgue, un excellent film présentant les aurores boréales dans le planétarium.
Nous tenions aussi à ce que nos élÚves rencontrent des scientifiques de premier plan qui puissent leur faire toucher du doigt la réalité de leur travail. Ces conférences en anglais, par trois scientifiques étrangers leur prouvent, si besoin était, que l'anglais est bien d'abord une langue de travail nécessaire, bien que non suffisante. Le Dr Louise Kiel Jenssen de l'Institut Polaire, de nationalité danoise, leur expose de maniÚre exhaustive à l'aide d'un remarquable diaporama spécialement préparé à leur intention, les diverses conséquences du réchauffement climatique sur les milieux arctiques. Puis le lendemain, c'est au tour du Dr Thorarensen, de l'Université de TromsÞ, de nationalité islandaise, de présenter son travail sur l'adaptation de poissons comme l'omble chevalier aux changements climatiques. Enfin, le Dr Andrea Schneider, glaciologue de nationalité allemande, leur présente son travail lors de ses missions de terrain. Les élÚves se font ensuite une joie d'essayer les combinaisons de survie que portent les scientifiques lors de leur travail sur la banquise. Les trois scientifiques sont impressionnés par la capacité d'attention de nos collégiens, l'excellence de leur anglais et la pertinence des questions posées. Tous trois nous ont remercié et ont clairement dit qu'ils se feraient un plaisir de collaborer à nouveau avec nous.
Mais dĂ©couvrir et comprendre le milieu arctique, c'est aussi l'arpenter. « La gĂ©ographie, c'est le soulier » disait M. Leclerc, l'un de mes professeurs Ă  l'UniversitĂ©. La courte ascension du Fjellheisen avec leurs correspondants (de 20 Ă  40 minutes, alors que la neige avait presque toute fondu), avait pour objectif de mettre nos collĂ©giens en mouvement mais aussi de leur permettre de contempler la vue exceptionnelle qui s'offre ensuite sur l'Ăźle de TromsĂž, les fjords et les sommets encore enneigĂ©s. Le point d'orgue de tout le sĂ©jour reste l'exceptionnelle randonnĂ©e que nous faisons dans les Alpes de Lyngen sous la direction de Tore Albrigtsen, l'un des « mushers » les plus cĂ©lĂšbres de NorvĂšge. Il nous mĂšne en prĂšs de 3 heures, dans des paysages somptueux, d'abord le long d'un impĂ©tueux torrent Ă  travers le sous-bois, puis par des prairies encore partiellement enneigĂ©es, jusqu'au pied du Steindalsbreen, le glacier encore recouvert aux Ÿ de son manteau neigeux. C'est ensuite encordĂ©s, alors que la tempĂ©rature avoisine 3-4 degrĂ©s, que nous progressons sur le glacier durant environ 2 heures, chaque cordĂ©e Ă  son rythme. Pour tout le monde, c'est une grande premiĂšre ! Le retour sous la pluie par des versants dĂ©trempĂ©s se fait sans une plainte, chacun Ă©puisĂ© mais fier d'avoir relevĂ© ce dĂ©fi. Tore Albrigtsen a tellement apprĂ©ciĂ© notre groupe qu'il accepte de nous ouvrir deux jours plus tard son chenil de 80 chiens de traineaux – avec en sus une vingtaine de chiots de une Ă  trois semaines – pour nous expliquer, avec Émilie la jeune « musher » française qui travaille avec lui, son travail en hiver avec les touristes ou lors des courses de traineaux Ă  chiens. Il permet aussi Ă  nos Ă©lĂšves d'aller Ă  la rencontre de ses chiens et d'entrer dans les cages oĂč se trouvent les chiots. Les Ă©lĂšves fondent de tendresse en prenant dans leurs bras ces minuscules chiots, en prĂ©sence de la mĂšre qu'il faut rassurer, et une fois de plus, le comportement de nos Ă©lĂšves est irrĂ©prochable.
La derniĂšre dĂ©couverte du milieu arctique a lieu lundi aprĂšs-midi, lors de notre derniĂšre demi-journĂ©e, une croisiĂšre dans les fjords proches de TromsĂž, notamment le Ramfjord, avec une activitĂ© de pĂȘche Ă  la ligne qui les passionne tous, un peu Ă  ma grande surprise je dois l'avouer. Arthur est le champion avec 6 prises devant Ninon (4 prises) et Blaise (3 prises) : les poissons terminent tous dans le rĂ©frigĂ©rateur du bateau pour prĂ©parer la soupe de poisson du groupe suivant, ou dans celui des familles d'accueil. Nous avons le privilĂšge rare de pouvoir observer de prĂšs le Pygargue Ă  queue blanche, une variĂ©tĂ© d'aigle marin, en train de pĂȘcher, majestueux et incisif.
Le dĂ©part le lendemain, aprĂšs une ultime balade sur le port, est un dĂ©chirement. Finalement, nous nous sommes parfaitement habituĂ©s Ă  ces tempĂ©ratures de 8-10 degrĂ©s, alors qu'une canicule de 38-39° rĂšgne Ă  Montpellier. Et le contact entre le groupe français et le groupe norvĂ©gien est exceptionnellement bien passĂ© grĂące au soutien sans faille de nos collĂšgues norvĂ©giens et au fait aussi, que nos Ă©lĂšves Ă©taient motivĂ©s, ayant dĂ» s'investir personnellement pour pouvoir effectuer ce voyage. Ce voyage fut aussi finalement une leçon d'Éducation Civique grandeur nature, tant pour ceux qui sont partis que pour ceux qui sont restĂ©s. D'un coĂ»t global de 1400€ par Ă©lĂšve, il n'a finalement rien coĂ»tĂ© aux familles grĂące au programme Erasmus de l'Union EuropĂ©enne. Ceux qui par paresse, manque d'ambition ou lĂ©thargie, n'ont pas voulu s'impliquer, alors mĂȘme que ce projet semblait de plus en plus rĂ©alisable Ă  partir du mois de mars, ont ratĂ© une occasion unique. Ceux qui se sont accrochĂ©s auront compris que l'opiniĂątretĂ©, la tĂ©nacitĂ©, le fait de ne jamais baisser les bras sont des qualitĂ©s nĂ©cessaires pour rĂ©ussir. Toujours tenter mĂȘme si on doit temporairement Ă©chouer. Les opportunitĂ©s passent, mais encore faut-il ĂȘtre prĂȘts Ă  les saisir, et cela passe par des efforts. Il ne reste plus qu'Ă  espĂ©rer que des contacts perdureront, que des visites mutuelles pourront avoir lieu et que les multiples graines semĂ©es lors des activitĂ©s proposĂ©es, tellement complĂ©mentaires du travail fait en classe tout au long de l'annĂ©e, germeront opportunĂ©ment. Les larges sourires et les yeux brillants nous ont largement rĂ©compensĂ© des efforts fournis pour parvenir Ă  rĂ©aliser ce projet.

♟ Kwizko : le jeu de plateau rĂ©digĂ© par les Ă©lĂšves !

KWIZKO qu’es aquo ? Depuis 5 ans le projet KWIZKO est menĂ© par une Ă©quipe de professeurs du collĂšge Camille Claudel. KWIZKO est un quiz interdisciplinaire collaboratif. Les items sont rĂ©digĂ©s par les Ă©lĂšves Ă  partir d'informations sĂ©lectionnĂ©es dans leurs cours.
ÉlaborĂ© Ă  l'origine dans le cadre d'un EPI (Enseignement Pratique Interdisciplinaire) par un professeur de mathĂ©matiques (M. Compte) et un professeur de français (M. ValĂ©ry), le projet a rapidement stimulĂ© la crĂ©ativitĂ© des Ă©lĂšves concernĂ©s : deux classes de 3eme. Il a abouti, dans un premier temps, Ă  la production d'un jeu de plateau.
Par la suite un quiz éliminatoire sur la plate-forme Kahoot est organisé au moment des révisions du DNB et désigne chaque année les champions de l'établissement.
Apprendre en jouant, jouer en apprenant, les Ă©lĂšves ont su se montrer motivĂ©s et amĂ©liorent chaque annĂ©e leurs performances. MaĂźtrise des langages, mĂ©morisation des connaissances, le stock d’items disponibles est aujourd’hui considĂ©rable.
KWIZKO a Ă©tĂ©, plusieurs Ă  plusieurs reprises, sĂ©lectionnĂ© par les Ă©quipes de la CARDIE (Cellule AcadĂ©mique pour la Recherche l'Innovation et l'ExpĂ©rimentation) et publiĂ© dans les cahiers de l'innovation. Il a reçu le soutien de la DANE (Division AcadĂ©mique au NumĂ©rique Éducatif) et a Ă©tĂ© expĂ©rimentĂ© lors de rencontres au rĂ©seau CANOPE. KWIZKO a Ă©tĂ© intĂ©grĂ© au projet d'Ă©tablissement grĂące au soutien de M. Bedu, le principal.
Quel avenir pour KWIZKO en 2022-2023? Nous recherchons des partenaires pour dĂ©velopper une application pour smartphones, tablettes et ordinateurs. Les parents sont-ils prĂȘts Ă  collaborer?
Le projet est ouvert, modulable, Ă©volutif et interactif. Vous pouvez contacter M. ValĂ©ry au collĂšge ([email protected]).
M. Didier Valéry

đŸ’„BDs des 6Ăšmes SIAA

Les 6B avaient pour mission de transformer le roman How I Became a Ghost de Tim Tingle en bande dessinĂ©e en illustrant les diffĂ©rentes Ă©tapes d’une histoire. Je suis trĂšs fiĂšre de leur travail et de leur crĂ©ativitĂ©.
Lisez les histoires complĂštes ce soir:
📦 Rx_luca_nathalie_safia_anglique_lucile.pdf 📦 R_maryam_sidonie_octave_cesar.pdf 📦 R_nehla_nour_nlia_lilian.pdf 📦 R_sacha_annah_maya_malek_milo.pdf 📦 R_valentina_malik_azul_lila_elliot.pdf
Mme Clotilde Thompson

đŸ™‹â€â™€ïžOn vous prĂ©sente


Nous avons le plaisir de vous présenter Garance Hemon, une personne clé au collÚge pour tout ce qui est internet, pronote

Garance nous parle: “ Je travaille au collĂšge Camille Claudel depuis le dĂ©but de l'annĂ©e scolaire. Je suis AED TICE (Technologie de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement). Je m'occupe des diffĂ©rents comptes ENT / pronote des Ă©lĂšves et des responsables, je publie les diffĂ©rents articles sur le site internet du collĂšge. S'il y a des petits soucis informatiques, je peux intervenir mais si cela n'est pas de mon ressort, je contacte directement l'informaticien rĂ©fĂ©rent du collĂšge. J'aide Ă©galement la secrĂ©taire pour des tĂąches administratives comme l'envoi des bulletins trimestriels, la prĂ©paration des diffĂ©rents examens etc. Le midi, je suis Ă  la cantine pour m'occuper de faire passer les diffĂ©rents Ă©lĂšves Ă  la machine Ă  plateau. J'aide Ă©galement mes collĂšgues surveillants Ă  la vie scolaire lorsque le besoin s'en fait ressentir.
J'ai travaillĂ© dans le milieu de l'animation pour enfants durant 8 ans avant de postuler au collĂšge. Je continue Ă  travailler avec les enfants puisque les soirs de semaine je me rends dans une Ă©cole Ă©lĂ©mentaire pour y faire de l'aide aux devoirs ”.
Pour me contacter en cas de problĂšme avec les comptes educonnect/pronote envoyer un mail sur : [email protected] "
Garance Hemon

â›” Sortie des 4Ăšmes SIAA : Lac Salagou

Le samedi 25 juin, 32 élÚves de 4Úme SIAA des collÚges S.Veil et C.Claudel ont pu profiter de la journée de loisirs nautiques offerte par l'Association Anglomania (associations des parents de la Section Internationale). L'association avait pour l'occasion affrété un bus, qui attendait les enfants à 9h ce samedi matin devant le collÚge S.Veil.
AccompagnĂ©s de leur professeur Mme Domon et de Mathias Gross, parent d'Ă©lĂšve et PrĂ©sident de l'association, il leur a suffi d'Ă  peine une heure de route pour arriver Ă  la base nautique de la baie de VailhĂšs, sur les rives du lac du Salagou. Ils ont pu y retrouver d'autres professeurs: Mme Marcou, Mme Thorarensen et Monsieur Bianchi avaient revĂȘtu leurs maillots de bain et Ă©taient prĂȘts Ă  embarquer.Accueillis par Romain et Thibault, les responsables de la base nautique, les enfants ont Ă©tĂ© Ă©quipĂ©s en gilets de sauvetage et ont attentivement Ă©coutĂ© les consignes de sĂ©curitĂ© avant de profiter pleinement de cette journĂ©e "Open base" qui leur garantissait l'usage illimitĂ© du matĂ©riel de la base nautique pour la journĂ©e .
Chacun a pu choisir son embarcation: kayak monoplace ou biplace, paddle ou encore pédalo. Les accompagnateurs ont alors guidé le groupe tout entier le long des berges et, aprÚs un temps de pause sur une petite plage pour se baigner (et pour attendre les pédalos, qui sont davantage faits pour l'amusement que pour la vitesse de navigation!), jusqu'au petit village abandonné de Celles.
De retour à la base nautique, les enfants ont profité de leur pause déjeuner, avant de reprendre les activités à 14 heures: ils ont pu en toute liberté (mais sous surveillance bien entendu !) passer d'une embarcation à l'autre, sauter d'un kayak pour remonter sur un pédalo, essayer de pousser Monsieur Bianchi à l'eau et, pour ceux qui avaient déjà une petite expérience, s'essayer briÚvement au catamaran.
Cette journée, intégralement financée par l'Association Anglomania, a été une fois encore une réussite et a permis à tous les élÚves de 4eme SIAA de clÎturer l'année scolaire dans la bonne humeur, comme en témoignent les photos prises par Monsieur Bianchi, que nous remercions!
Mr Mathias Gross

🌅Sortie des 6ùmes : au lac du Crùs

Le jeudi 17 juin, il était prévu une sortie à la maison de la nature à proximité de l'étang du Méjean. Les fortes chaleurs rendant impossible cette sortie, nous avons décidé de changer de destination et de nous rendre au lac du CrÚs.
Par groupe de 5, les élÚves des classes de 6C et 6D ont réalisé des croquis panoramiques du lac . Ensuite, munis de gants et de sacs poubelles, nous avons ramassé les déchets trouvés sur notre passage. Malheureusement plusieurs sacs ont été rempli ! Nous avons mangé à l'ombre au bord du Lac et pour éviter les heures les plus chaudes nous sommes rentrés au collÚge à 14h30.
En classe, les élÚves ont appris l'histoire de ce site: tout d'abord une carriÚre qui produit du gravier. La profondeur du trou creusé dans le calcaire a atteint la nappe phréatique et un lac s'est formé. La carriÚre est une plaie béante dans le paysage. La mairie du CrÚs choisit finalement de l'aménager et de réhabiliter ce site défiguré par un lieu convivial.
Cette visite, nous a permis d'aborder un point du programme de SVT: L'action de l'Homme sur son environnement (ressources et aménagement).
Mme AgnĂšs Comara

🚯 Le collùge Camille Claudel contre le gaspillage

Depuis 2 ans, un groupe d'Ă©co- dĂ©lĂ©guĂ©s et de volontaires motivĂ©s a Ă©tĂ© sensibilisĂ© au gaspillage alimentaire par l'association Mi-amuse et leurs deux diĂ©tĂ©ticiennes. A leur tour, ils ont souhaitĂ© sensibiliser l'ensemble des Ă©lĂšves du collĂšge. ÉpaulĂ©s par Mme Comara, ils ont imaginĂ© des ateliers sur le thĂšme du gaspillage et les solutions possibles. Ils ont crĂ©Ă© un jeu de l'oie gĂ©ant, un KAHOOT sur le gaspillage Ă  la maison, une animation sur la dĂ©couverte de la rĂšgle des 5vR (RĂ©duire, Recycler, RĂ©utiliser, Rendre, Refuser), un recueil d'idĂ©es dans un arbre, un basket du tri et une vidĂ©o sur les rĂšgles d'or du compostage (vidĂ©o que vous pourrez retrouver sur le site du collĂšge). Ces jeunes sont pleins de ressources. Ils ont animĂ© ces ateliers avec talent et ont fait l'admiration de tous. Cette journĂ©e a eu un vĂ©ritable succĂšs.
Recueil d'idées dans un arbre
Animation sur la découverte de la rÚgle des 5 R
Basket du tri
Un grand merci Ă  Florie, Fanny, Camille B, Ana, MĂ©lina, Basile, Guillaume, Julia, Lucille, Sacha, Alienor, Rosalie, Alexandre, Nino, Camille, Charles, Alba, Érine, ClĂ©mence, LĂ©ane, Medhy, Camille C et Kiara.
Mme Comara

🇬🇧Les CĂ©rĂ©monies de rĂ©compense : The Big Challenge

Les cérémonies de récompenses du concours d'anglais " Big Challenge" se sont déroulées cette semaine. Les élÚves étaient ravis et ne sont pas repartis les mains vides (cartes cadeaux Fnac, gobelet du collÚge, calendriers, livres, drapeaux, posters, crayons, etc...). Encore un grand bravo à tous d'avoir participé! Le rendez-vous est pris pour l'année prochaine !
Mme Cindy Castes

🎓 FĂȘte de Graduation 3Ăšmes SIAA

AprÚs avoir été suspendue pendant 2 ans, la cérémonie de remise de diplÎmes des élÚves de la section internationale a enfin pu se faire ce vendredi 24 juin. Pour une vraie "graduation" à l'américaine, les élÚves ont mis leurs toges et les mortiers (location offerte cette année par l'association Anglomania). M Planes a ouvert la cérémonie par un discours, ensuite les professeurs et élÚves ont partagé leurs souvenirs de ces 4 derniÚres années. Ensuite, les élÚves ont chanté tous ensemble sur scÚne leur propre version parodique de "Let it Go". Pour clÎturer la soirée, Anglomania a organisé une auberge espagnole et une buvette avec leurs fameux eco-cups !
Merci à tous les parents, professeurs et élÚves qui ont participé à l'organisation, c'est une tradition de longue date à laquelle nous tenons tout particuliÚrement. Bon courage pour la suite à nos 3e pour le brevet et le lycée !

❀ et finalement....

Nous terminons cette année scolaire avec un grand MERCI à tous ceux qui ont contribué à Connect ! Que ce soit en écrivant des articles, en rassemblant des photos, en participant aux concours, ou bien en lisant et en partageant. Ensemble, nous construisons la communauté.
C'est l'objectif de cette Newsletter : renforcer la communautĂ© du collĂšge. En partageant les activitĂ©s et les nouvelles du collĂšge, nous valorisons les parents de notre communautĂ© en les informant- ils lisent ce qui concerne leurs enfants. En parlant d’eux, nous valorisons les enseignants, le personnel et les membres moins visibles du collĂšge, qui ont tous un rĂŽle spĂ©cifique et qui sont tous essentiels Ă  la vie du collĂšge. Et bien sur que le collĂšge n’existerait pas sans les Ă©lĂšves - Connect est Ă  la base un outil pour valoriser les Ă©lĂšves et leurs parcours au collĂšge.
Une communauté scolaire forte engendre la fierté d'appartenance. C'est Camille Claudel. C'est notre collÚge.
Sabrina Edmonds et l’equipe C4